Faire confiance à son instinct

Le conseil que je vous donne là va peut-être vous paraitre saugrenu voire tout à fait fantaisiste et pourtant. Cela peut vous sembler impensable de confier une décision aussi importante qu’un crédit ou un prêt quelconque, fusse-t-elle prise dans le cadre d’un rachat ou lors d’une décision initiale, à son instinct.

bien calculerAlors avant d’aller plus loin, je tiens à préciser tout de suite que, bien évidemment, est-il utile de le préciser, faisons-le toutefois par prudence, cela ne doit pas être le seul élément guidant votre choix. Vous vous devez dans un premier temps d’être pragmatique. Calculer chaque taux (prêt, assurance, etc, bref disons TEG) et bien assimiler chaque donnée. Ensuite et ensuite seulement vous pouvez prendre en considération le conseil que je vous donne en titre de ce billet.

Il peut en effet, parfois, si vous êtes habile en la matière, être intéressant de faire confiance à son intuition. Le subconscient assimile de nombreuses données dont pour certaines d’ailleurs nous sommes totalement incapables de les percevoir de façon consciente. Lire la suite

Les comparateurs d’organismes

Nous venons de voir que vous pouviez bénéficier de taux avantageux en vous présentant à un salon immobilier ou encore en faisant appel à votre réseau de connaissances quand cela vous permet d’échanger avec quelqu’un qui possède des notions financières en matière de prêt immobilier.

Les comparateurs de crédit, se renseigner rapidement

comparer les créditsIl est une autre solution qui vous permet, sans que cela ne vous dispense de bien vous renseigner sur l’ensemble des modalités par la suite, d’avoir un aiguillage sur plusieurs organismes à la fois et que nous pourrions qualifier de comparateur d’organismes ou de comparateurs de crédits. Lire la suite

Ne pas hésiter à se renseigner

Avoir à sa portée, entendez par là dans votre cercle de connaissances, tout un réseau de personnes qualifiées et compétentes en matière de prêts immobiliers et autres rachat de crédit en tout genre n’est pas donné à tout le monde, c’est une évidence. Mais au-delà de cela, il ne faut pas pour autant hésiter à se renseigner autour de soi. Les conseillers en banque sont généralement bien informés de ce qu’il se passe dans le milieu et sont souvent très au fait de ce que fait la concurrence pour pouvoir, si la décision est prise au plus haut niveau hiérarchique ou pas, éventuellement s’aligner. Lire la suite

Salon de l’immobilier

Nous avons vu il y a peu de temps qu’en matière de prêt, il peut être particulièrement avantageux de tenir compte des besoins des banques et d’attendre le bon moment pour se lancer dans l’accession à la propriété ou le rachat de crédit hypothécaire par exemple.

Autre astuce qui est toujours bonne à prendre mais que l’on n’a pas forcément la chance de connaître au moment où l’on se lance dans un prêt immobilier, celle des salons immobiliers. Lire la suite

Les besoins de clients des banques

Aujourd’hui, toute première des astuces que nous allons vous donner ici pour réduire le taux d’emprunt pour votre crédit ou prêt immobilier, également valable dans le cadre d’un rachat, l’estimation du besoin des banques belges vers lesquelles vous vous tournez. A noter ici que cette astuce vaut pour les banques en Belgique comme partout ailleurs. Ce qu’il faut savoir, c’est que, lorsque l’on démarche les différentes banques pour pouvoir obtenir un prêt, elles, elles n’ont pas toujours les mêmes besoins au même moment. Précisions.

Quand on veut établir un dossier de prêt immobilier ou encore de prêt hypothécaire, on commence souvent par demander des simulations de crédit auprès de la banque où l’on est client et de deux ou trois autres banques pour pouvoir comparer. En réalité, même si cela est beaucoup plus fastidieux, il y a bien mieux à faire. Ou plutôt, il ne faut pas hésiter à scruter les simulations à large spectre plutôt qu’à toujours croire que notre banque va s’avérer être l’organisme de prêt le plus compréhensif / intéressant / avantageux. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce que les banques n’ont pas toutes les mêmes besoins de clientèle au même moment. Lire la suite